Évaluation initiale

Évaluation de départ : elle est obligatoire en vertu de l’article 3 de l’arrêté du 13.05.2013 relatif au REMC :

Pour l’enseignement de la conduite des véhicules dont le poids total autorisé en charge (PTAC) n’excède pas 3,5 tonnes, des motocyclettes et des motocyclettes légères, l’enseignant procède à une évaluation du niveau de l’élève en préalable à la formation

L’évaluation dure une heure et se divise en 2 parties :

-1 partie statique

-1 partie dynamique.

Le tout est réalisé, selon l’expérience de l’élève, soit sur un parking soit en agglomération.

La finalité de l’évaluation est de déterminer, de manière objective, une durée de formation pratique et théorique qui correspond au profil de chaque élève. Elle se fait au travers d’une fiche-support informatisée.

Cette fiche comporte sept chapitres directement liées à l’évaluation :

     – l’expérience éventuelle de la conduite

     – le niveau de connaissance technique du/des véhicule(s)

     – son approche par rapport à la conduite et la sécurité routière

     – son aptitude manuelle et son habileté

     – la compréhension et la mémoire

     – son sens de l’observation et de la perception

     – l’émotivité

 

Après lecture et exploitation du contenu de la fiche, le formateur en déduira un volume d’heures prévisionnel de formation. Évidemment, ce n’est qu’une évaluation et même si elle se veut objective, elle comporte une part de subjectivité.

Néanmoins, l’expérience du formateur en la matière lui permet le plus souvent de proposer une durée de formation réaliste, qui sera nécessaire et adaptée à chaque cas individuel.

Certains facteurs divers et variés peuvent impacter ces prévisions. Comme par exemple lorsque l’apprenant ne fait pas preuve de suffisamment d’assiduité durant la phase d’apprentissage

L’auto-école Pass’Permis utilise une version informatisée de cet outil au travers de l’application EasyPratique de Codes Rousseau.